Mohamed Toukabri est né à Tunis et a commencé à danser le breakdance à l'âge de 12 ans. Il a ensuite rejoint le Sybel Ballet Théâtre (TN) dirigé par Syhem Belkhodja (2002 - 2008). À l’âge de 16 ans, Mohamed poursuit sa formation à Paris, à l’Académie Internationale de la Danse. Il a collaboré avec le chorégraphe Imed Jemaa dans cinq de ses pièces (2006-2008). En 2008, il rejoint l’école de danse bruxelloise P.A.R.T.S, dirigée par Anne Teresa De Keersmaeker. Au cours de ses études, il participa à Babel, de Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet, de Eastman Company (BE) (2010). Mohamed a été membre de la Needcompany, compagnie internationale de performance fondée par Jan Lauwers et Grace Ellen Barkey (2013-2018). Il a également dansé dans le remake de la pièce de répertoire Zeitung, d’Anne Teresa De Keersmaeker (2012) et Sacre? Printemps!, d’Aicha M’Barak et Hafiz Dhaou (Compagnie Chatha (TN)) (2014). Mohamed a récemment travaillé sur le remake d’Opera Shell Shock; A Requiem of War, avec le chorégraphe  Sidi Larbi Cherkaoui, le compositeur Nicholas Lens et l’écrivain Nick Cave, dans le cadre du 100ème anniversaire de la Première Guerre mondiale, à la Philharmonie de Paris (2018). Il danse aussi dans les dernières créations de Larbi ; Nomad (2018) et Opera Alceste, chorégraphié pour the Bayerische Staatsoper de Munich (2019). The Upside Down Man, sa première œuvre autoproduite, a été présentée au festival Me, Myself & I, à Hellerau, Dresde, en mai 2018. La pièce est actuellement en tournée en Belgique, aux Royaumes Unis, en France, à Lille, en Allemagne, en Suisse, en Suède et en Autriche. Elle a été sélectionnée pour Het Theater Festival dans la catégorie #NewYoung (septembre 2019). Il prépare actuellement une nouvelle production, The Power (of) The Fragile (un duo avec sa mère).