Sidney Leoni (1984, Toulon, France) travaille comme chorégraphe, danseur et cinéaste entre Bruxelles et Stockholm. Ses projets multidisciplinaires de scène et de film explorent le domaine de l’immersif et de l’expérientiel, dans lequel il accorde un intérêt particulier au potentiel de perception sensorielle et imaginaire du public. Le dernier projet de Leoni est un long métrage de fiction, intitulé Under Influence (Hiros, 2016, première au Dansens Hus, Stockholm), avec Halla Olafsdottir et Christine de Smedt, dépeint le voyage mystérieux et psychotique d'une actrice lors du tournage d'un film. Dans ses dernières chorégraphies – Undertone (2010) et Hertz (2013) – l'espace théâtral est plongé partiellement ou entièrement dans la pénombre, et un ensemble de variations sensorielles – comme des paysages sonores en son surround, de la musique live, des odeurs, des tremblements, des courants d'air et des changements de température – sont générés en corrélation avec des situations performatives de rencontre et de dépendance mutuelle entre un groupe de performeurs, de musiciens et le public.

Le dernier projet de Sidney, Under Influence (2015, Hiros), est film qu'il a écrit, réalisé et produit, avec les chorégraphes-interprètes Halla Ólafsdóttir et Christine de Smedt. Le film dépeint le parcours mystérieux et psychotique d'une actrice pendant le tournage d'un film intitulé " Being Kate Winslet ". Depuis 2017, Sidney crée un ciné-docu-danse-performance FLY, qui se situe à la croisée d'un document historique, d'une auto-fiction et d'un manifeste poétique qui oscille entre des événements factuels et fictifs issus de la vie et de l'œuvre d'artistes célèbres (le danseur-chorégraphe Vaslav Nijinski et l'actrice Gena Rowlands) et ceux, personnels et imaginaires, de Leoni. La première de FLY aura lieu au Moderna Museet de Stockholm en décembre 2021.

 En 2008-2009, Sidney a suivi le programme du Master de Recherche en Chorégraphie à l’Université de Danse de Stockholm. Entre 2002-2006 il a suivi le programme de Licence et de Master en Recherche en Danse à l'Université de Nice Sophia Antipolis. Sidney a précédemment suivi une formation de danseur de ballet à l'Opéra de Toulon en France. En tant que performeur, Sidney a participé aux projets de Mette Ingvartsen – Giant City (2009) et The Artificial Nature Project (2012), d'Andros Zins-Browne – The Host (2010) et Welcome to the Jungle (2012), et de Stina Nyberg - Splendour (2015). Depuis 2008, Sidney est membre de mychoreography, une organisation indépendante basée à Stockholm.